Acheter mieux

Acheter local, de qualité et durable

  • S’interroger sur trois aspects : santé, respect de la nature et éthique avant tout achat
  • Décrypter les étiquettes et s’informer sur le « coût carbone »: d’où ça vient ? quelle consommation d’énergie ? Penser à la pollution en amont (quel mode de fabrication ? utilisation de matériaux rares ? …) et en aval ( déchets en fin de vie). Apprendre à reconnaître les labels sérieux
  • Choisir les fabrications plus locales, les matières naturelles et bios (les matières synthétiques de nos vêtements libèrent à chaque lavage des particules polluantes dans l’eau)
  • Acheter des objets de bonne qualité, réparables et durables dans le temps.
  • Bien entretenir ses objets pour les garder longtemps.
  • Privilégier l’intemporel et lutter contre l’obsolescence culturelle: pour tout ce qui fonctionne encore bien mais qu’on remplace parce que ce n’est plus du dernier cri (« Être à la mode » c’est souvent être comme tout le monde, personnaliser c’est « avoir du style »).
  • Favoriser les petits magasins près de chez soi, les marchés, les coopératives locales, le circuit court et éviter le shopping en ligne comme Amazon et les grandes surfaces (davantage d’emballages, de kilomètres et de tentations).